• Sur l'écran caché derrière une silhouette

    M'attendait un étrange destin.

    Mon coeur était blessé à coups de machette

    Il ne cherchait pourtant qu'à aimer quelqu'un.

     

    Cachée derrière ma silhouette apparue à l'écran

    De blanc vêtue, combattant avec acharnement

    La bête virtuelle offerte par le jeu

    Tu m'as trouvée là sur le pont, toi le mage de feu.

     

    Après quelques moments partagés, discutés,

    Enrobés de paillettes, étoiles étincelantes

     Tissées comme en une robe de majesté

    Vint le moment de la réalité éloquente.

     

    Rencontre au sommet de l'amour

    Parée de mes plus beaux atours

    Rendez-vous en un lieu plein de magie

    L'aéroport, où la virtualité a fini.

     

    Première étreinte éternelle

    Amour nous emporte sur ses ailes

    Comme une danse où seuls nous deux

    Etablissons les règles pour être heureux.

     

     

     

    Jolana

     

     

     

     


    7 commentaires
  •  

     

    Petits bouts de choux

    avançant main dans la main

    Temps de la rentrée.

     


    4 commentaires
  •  

     

    Texte sur le thème  "deux par deux " (oui c'est le 2ème mois de l'année!)

    Texte court,

    long texte,

    poème,

    haiku,

    ce qui vous fait plaisir

    sur le thème

    "deux par deux"

     

    A nos plumes!!!!


    5 commentaires
  • Longtemps, je me suis couché de bonne heure. Dès que la lumière dorée devenait rouge ou rosée, dès qu'apparaissaient les ombres du soir, je m'empressais d'achever mon ouvrage ; et si ce à quoi j'étais alors occupé me semblait trop long à terminer, je l'abandonnais et le remettais au lendemain. Le repos me paraissait essentiel à tout homme qui se respecte. Durant de longues années, les seules veillées que je me suis autorisées ont été les quelques soirées entre amis, que d'autre organisaient. Pâles veillées, triste vie !

    Puis je l'ai rencontrée. Je vous promets, au début, j'ai résisté. Mais son attrait est devenu, au fil du temps, vraiment fort. Elle me fascinait tant, je n'avais d'yeux que pour elle. Le son de sa voix m'ensorcelait, et ses couleurs, oh, ses couleurs... Jamais je n'en avais vu de telles. Elle m'a séduit. Je me suis surpris à rester, de plus en plus tard, assis en face d'elle. Avec elle. Les limites sans cesse repoussées, je l'écoutais parler, rire, chanter pendant des nuits entières, et je ne m'endormais qu'au petit matin. Elle a tout chamboulé dans ma vie, jusqu'à la plus intouchable de mes habitudes.

    Oui. La télévision m'a conquis.

     


    2 commentaires
  • Un dimanche après-midi, Jean tente d'aider Marcel à bricoler.

    PAM! 

    - AIEUUH!, s'écria Jean.

    - Mais fais donc attention quand même!, s'exclama Marcel.

    - Euh... Je vais t'en montrer moi des "fais donc attention", hin!

    - Ecoute si tu y mets de la mauvaise volonté aussi....

    - Ah non, Marcel! C'est toi qui me demandes de l'aide alors tu ne la ramènes pas en plus! Oh mais dis donc là!

    - Pffff! On ne peut jamais rien te dire aussi , t'es susceptible tu sais...

    - Humm, je crois que je préfère ne rien dire. Passe moi l'autre clou tiens, pis tais-toi!

     

    PAM, PAM, PAM.

    - Passe moi la scie maintenant s'il te plaît.

    - Tiens!, Marcel tend la scie les dents en avant à Jean.

    - Oh!!! Eh!!! Tu fais gaffe un peu? Et mes doigts quand j'en n'aurai plus ben tu te débrouilleras tout seul! 

     - Roooo! Mais tu es râleur tu sais, c'est incroyable.

    - Moi je suis râleur? C'est moi qui suis râleur? Ben toi tu n'es qu'un pleurnicheur. Ouiiinnn, je n'arriverai pas à le monter tout seul, ouiiiinn est-ce que tu veux bien m'aider, ouiiinnn je ne comprends rien à la notice!!!!

    - Tsss, c'est même pas vrai!

    - Ah non? Eh ben tiens, débrouille-toi tout seul! Ciao Marcel!

    VLAM, la porte se referme violemment.

    -Pff. JEAN!!! Reviens! Allez, fais pas la tête quoi! Quelle susceptibilité, je savais que je ne pouvais pas compter sur lui. Quel sale caractère tout de même... Bon, je vais le faire tout seul car oui, j'en suis tout à fait capable!... Alors... humm.. Où est le... ah voilà. Un petit coup de marteau, c'est pas difficile hin, tout le monde sait faire ça...

    PING! 

    -Ahhhh! Mon doigt! Ca saigne!!! Au secours!!! JEAN!!!! J'ai besoin d'aide!!!!!

     


    4 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires